Philippe Timmerman vit et travaille dans le Nord, il est captivé par la photographie depuis l’âge de 15 ans, suite à un stage organisé par son professeur de français. Cette passion s’est renforcée à l’occasion de sa rencontre avec le Centre Régional de la Photographie Nord-Pas-de-Calais et notamment lors d’une formation avec Marc Trivier. Au début des années 90 son intérêt pour le portrait se concrétise par la publication de « Portraits d’Université » au CRP.

Il trouve son inspiration dans son intérêt pour l’art, la danse contemporaine, la contemplation de la nature et la poésie du quotidien.

Il a créé de multiples séries d’images, où il mêle tout ceci, par exemple :
« Dis-toi que nous ne finissons pas de naître » où il confronte des visages avec des œuvres d’art ;
les séries « Totem » et « Calligraphie » sur les rapports corps/ écriture, corps /végétal et minéral ; « Plis et drapés » inspirée par les drapés trouvés dans les peintures, les sculptures et les chorégraphies ; « Fig. » où il détourne des planches anatomiques en masques et parures sur des visages et corps ; les séries « Les Jocondes », « Variations autour de la jeune fille à la perle » et « Les lumières du métissage » où il met en évidence la richesse de l’accueil des autres et de leur culture.

Il a participé à diverses expositions individuelles et collectives et dans sa volonté de transmission il a animé de nombreux ateliers de pratiques artistiques essentiellement en milieu universitaire et scolaire. 
Top